oct 23, 10 mois ago
, Benzema, Clasico, Liverpool, Real Madrid, Ronaldo

Liverpool 0 – 3 Real Madrid : Le collectif madrilène trop fort pour les anglais

http://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/11-Combinaisons-madrilènes-1024x576.jpgLiverpool 0 – 3 Real Madrid : Le collectif madrilène trop fort pour les anglais

Le Real Madrid a surclassé Liverpool 3-0 à Anfield Road grâce à Benzema et Cristiano Ronaldo. Au-delà du score, c’est la manière qu’il faut retenir puisqu’il agit probablement du meilleur match de l’équipe de Carlo Ancelotti cette saison, à 3 jours du Clasico.

Après une victoire compliquée sur le terrain des Queens Park Rangers, Brendan Rodgers apporte quelques changements dans son 11 de départ: Moreno prend place à l’arrière gauche au détriment de José Enrique tandis que Coutinho et Allen sont titularisés à la place de Lallana et Can. Sturridge étant toujours blessé.
Orphelin de Gareth Bale, également blessé, c’est Isco qui prend place au milieu et Rodriguez sur l’aile droite. A noter le retour de Varane en défense centrale.

Formations

Un début de match à l’anglaise

Durant le premier quart d’heure, aucune des deux équipes ne parvient à mettre le pied sur le ballon. Liverpool se déploie bien sur le terrain en 4-1-2-1-2 et cherche à récupérer les ballons à proximité de la ligne médiane afin d’alerter rapidement Balotelli et surtout Sterling devant. A plusieurs reprises, les deux attaquants partent dans le dos d’Arbeloa ou Marcelo pour Sterling, et dans le dos de Varane ou Pepe pour Balotelli. Malheureusement pour eux, ils sont soit signalés hors-jeu ou bien repris par les défenseurs madrilènes. L’intensité mise par Liverpool leur permet d’intercepter 7 ballons dont 6 non loin de la ligne médiane dans les 16 premières minutes.

Toutefois, Liverpool a beaucoup plus de mal pour construire en repartant de son camp car les madrilènes vont être très appliqués défensivement, même sans réel numéro 6, pendant l’ensemble du match. En général, Gerrard redescend entre Skrtel et Lovren pour orienter le jeu, soit sur les milieux centraux, soit par une longue passe à destination des attaquants. Mais Benzema se charge de neutraliser cette première relance en le pressant lorsque l’anglais a le ballon ou en coupant les angles de passes vers ce dernier.
Sans la qualité de passe de Gerrard, Henderson et Allen sont une solution courte mais Isco, Kroos et Modric n’hésitent pas à sortir très haut pour les harceler.  Même James Rodriguez s’emploie à défendre sur le côté droit face à Moreno, il y laissera une arcade sourcilière à la 10ème minute.

Les matchs (contre la Real Sociedad et l’Atletico Madrid notamment) où les milieux madrilènes ne faisaient pas les efforts défensifs nécessaires semblent loin.

Lovren et Skrtel se font tourner le ballon alors que Benzema surveille Gerrard de près.  Derrière, les milieux madrilènes ont bloqué toutes les options possibles. Rodriguez peut sortir Moreno ou Allen dans son dos, Modric, Kroos et Arbeloa gardent un oeil sur les déplacements de Sterling et Coutinho. Isco suit  Henderson. Le ballon finira sur Moreno qui tentera d'alerter Balotelli.

Lovren et Skrtel font tourner le ballon alors que Benzema surveille Gerrard de près. Derrière, les milieux madrilènes ont bloqué toutes les options possibles. Rodriguez peut sortir Moreno et bloque la possible passe vers Allen dans son dos alors que Modric, Kroos et Arbeloa gardent un oeil sur les déplacements de Sterling et Coutinho. Isco reste à proximité de Henderson. Le ballon finira sur Moreno qui tentera d’alerter Balotelli.

Liverpool doit alors jouer directement sur un Balotelli, hors tempo pendant les 45 minutes, ou Sterling qui sont bien pris par les défenseurs madrilènes ou s’appuyer sur Coutinho. Le brésilien a été très utile dans la remontée de balle par ses dribbles et impliqué dans les plus grosses occasions de Liverpool en première mi temps. A la 10ème minute, il décale Gerrard dont la lourde frappe est déviée par Casillas, et à la 45ème minute, le tir du brésilien s’écrase sur le poteau droit de Casillas.

Le collectif madrilène vient à bout de Liverpool en 18 minutes

Pour le Real Madrid, la nécessité de construire le jeu est absente dans les premières minutes d’autant que Liverpool effectue un très bon pressing. Coutinho dans son rôle de « 10 » défend dans l’axe mais va également fermer le côté droit lorsque le Real tente d’écarter sur ce côté-ci. Derrière lui, ce sont les milieux des Reds qui remontent pour mettre la pression sur les madrilènes.

Liverpool ne pressant plus autant que dans le premier quart d’heure, le Real Madrid va alors poser le jeu avec un Cristiano Ronaldo des grands soirs. Le portugais qui est initialement sur l’aile gauche vient très souvent dans l’axe ou à droite pour participer à l’animation de son équipe. Grâce à l’apport de Benzema, Rodriguez et des milieux, le Real parvient à se retrouver très souvent en surnombre dans l’entrejeu. Si Liverpool parvient à bloquer la progression, les joueurs d’Ancelotti s’appuient alors sur Kroos ou Modric pour orienter le jeu de l’autre côté.

Face à la circulation de balle et aux nombreux déplacements madrilènes, Liverpool apparaît alors assez passif et donc très souvent en sous-nombre sur les ailes (Arbeloa et Marcelo sont très actifs dans les offensives) ou dans l’axe. Et à la 22ème minute, après une possession de 25 secondes et 11 passes impliquant 9 joueurs du Real (Marcelo, Kroos, Varane, Arbeloa, Modric, Ronaldo, Pepe, Benzema et Rodriguez), le Real parvient à ouvrir le score par Ronaldo.

Le Real a fait tourner le ballon depuis la touche de Marcelo à gauche et le jeu est désormais dans l'axe. Ronaldo a 2 solutions (Benzema et Rodriguez) et seulement Gerrard pour contrer la passe. Henderson en bas ne semble pas concerné par l'action (Johnson est pourtant proche d'Isco) tandis qu'Allen surveille Arbeloa dans son dos.

Le Real a fait circuler le ballon depuis la touche de Marcelo à proximité de la surface des Reds et le jeu est désormais dans l’axe. Ronaldo a 2 solutions (Benzema et Rodriguez) et seulement Gerrard pour contrer la passe. Henderson en bas revient tranquillement (Johnson est proche d’Isco) tandis qu’Allen surveille Arbeloa dans son dos.

Benzema a redonné le ballon à Ronaldo, sous pression d'Henderson qui est venu prêter main forte à Gerrard. Rodriguez est toujours libre alors qu'il devrait être suivi par Moreno  (dans le cercle) ou Allen. Ce dernier est toujours soucieux d'Arbeloa dans son dos.

Benzema a redonné le ballon à Ronaldo, sous pression d’Henderson qui est venu prêter main forte à Gerrard. Rodriguez est toujours libre alors qu’il devrait être suivi par Moreno (dans le cercle) ou Allen. Ce dernier est toujours soucieux d’Arbeloa dans son dos.

Le 1-2 a été enclenché avec Rodriguez. Moreno est sorti trop tard sur Rodriguez. Quant à Ronaldo, il va devancer Skrtel pour inscrire son 70ème but en Ligue des Champions.

Le 1-2 a été enclenché avec Rodriguez. Moreno est sorti trop tard sur Rodriguez. Quant à Ronaldo, il va devancer Skrtel pour inscrire son 70ème but en Ligue des Champions.

Le manque d’agressivité de l’entrejeu de Liverpool va continuer et permettre au Real d’inscrire deux autres buts par Benzema en première mi-temps. A l’origine du second but, c’est Ronaldo qui a provoqué un corner sur l’aile gauche face à Glen Johnson, mis en difficulté par le portugais mais également par Marcelo durant tout le match. Les madrilènes ont également les joueurs pour exploiter les contres, même en cas de récupération basse. A l’origine du troisième but, un ballon perdu par Henderson aux abords de la surface madrilène. Arbeloa va le récupérer et servir Benzema. Le français joue en première intention sur Ronaldo qui a le champ libre à gauche. L’action se finira par un corner et le doublé de Benzema à la 40ème minute.

17 - Kroos vers Benzema 2-0

Le corner a été dégagé sur Coutinho (sur l’aile droite du Real Madrid). Sous la pression de Rodriguez, il perd le ballon. Ronaldo récupère et Isco a pu servir Kroos. Encore une fois, Liverpool fait preuve d’un manque d’agressivité et le laisse centrer vers Benzema au second poteau, dans le dos de Johnson.

Les changements de Brendan Rodgers

Adam Lallana remplace Balotelli à la mi-temps tandis que Emre Can et Lazar Markovic font leur entrée à la 66ème minute à la place de Henderson et Coutinho. Lallana s’est montré très disponible pour ses coéquipiers et a apporté le pressing que Balotelli aurait dû faire sur la relance madrilène en première mi-temps. Les madrilènes ont d’ailleurs eu du mal à gérer ses déplacements puisqu’il pouvait aussi bien décrocher, percuter à gauche ou être un relais dans l’axe.
Les Reds ont joué plus haut en seconde mi temps mais les madrilènes ont été très bons défensivement afin de ne pas encaisser de but.

Le Real a logiquement reculé mais ne laisse pas d'espace entre les lignes. Toutes les solutions axiales pour Gerrard étant coupées, il doit écarter sur Johnson à droite. Son centre sera dégagé par la défense.

Le Real a logiquement reculé mais ne laisse pas d’espace entre les lignes. Toutes les solutions axiales pour Gerrard étant coupées, il doit écarter sur Johnson à droite. Son centre sera dégagé par la défense.

Place au CLASICO

Si Liverpool recevra Hull City samedi, toute l’attention du monde footballistique ou presque sera tournée vers Bernabeu pour le Clasico à 18 heures. Le Real Madrid va t-il disputer la possession au Barca ou bien se positionner plus bas pour profiter de contres assassins? Une chose est sûre, les madrilènes feront face à un pressing bien plus efficace que celui de Liverpool.

Share "Liverpool 0 – 3 Real Madrid : Le collectif madrilène trop fort pour les anglais" via

No comments yet.

Leave a reply


2 × 3 =

More in Ligue Des Champions
jan 29, 7 mois ago

Vidéo : Le pressing du Borussia Dortmund contre Wolfsburg

Le Borussia Dortmund vit une saison très compliquée en Bundesliga, en ne pointant qu’à une 17ème place synonyme de relégation. Plusieurs raisons peuvent être avancées : le départ de joueurs importants, les nombreuses blessures qui déci…

déc 17, 8 mois ago

L’analyse tactique de Manchester United – Liverpool

A domicile, Manchester United s’est imposé 3-0 face à Liverpool ce dimanche, mettant un peu plus de pression sur les épaules de Brendan Rodgers. Les Red Devils ont été réalistes devant le but adverse tandis que David De Gea a de nouveau e…

nov 30, 9 mois ago

L’analyse tactique de Marseille – Nantes : Les hommes de Bielsa sérieux et réalistes

L’Olympique de Marseille a enregistré sa onzième victoire en Ligue 1 contre le FC Nantes. Les nantais ont appliqué un très bon pressing qui a gêné les olympiens. Toutefois, ces derniers ont su gérer leurs efforts et profiter d’erre…

10562996_323641151145928_5474717751588510832_n1Vous aimez ce blog? Soyez informés de la publication des articles grâce à Facebook ou Twitter. Vous pouvez également vous abonner à ce blog par email.

 

Powered by WordPress Popup