oct 7, 10 mois ago
Arsenal, Chelsea, Diego Costa, Fabregas, Hazard, Premier League

L’analyse tactique de Chelsea – Arsenal (2-0)

http://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/IMG_20141005_171301.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/IMG_20141005_171301.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/IMG_20141005_171301.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/IMG_20141005_171301.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/10/IMG_20141005_171301.jpgL’analyse tactique de Chelsea – Arsenal (2-0)

Chelsea a infligé une nouvelle défaite à Arsenal en Premier League en s’imposant à domicile. Les hommes de Mourinho ont fait preuve de réalisme pour achever des Gunners volontaires mais sans réelles solutions devant les buts de Cech.

Chelsea se présente dans son habituel 4-2-3-1 avec la même équipe qui s’est imposée face au Sporting en Ligue des Champions en milieu de semaine. Seul Filipe Luis retourne sur le banc au profit de César Azpilicueta, le titulaire habituel à l’arrière gauche.
Arsène Wenger fait également confiance aux joueurs qui ont étrillé Galatasaray 4-1 en milieu de semaine. Seul Oxlade-Chamberlain est remplacé par Wilshere au milieu.

Formations Chelsea Arsenal

Le plan de jeu de Wenger pour limiter l’influence de Chelsea

Après avoir encaissé 6 buts lors de la dernière rencontre face à Chelsea, Wenger a changé son plan de jeu afin de renforcer l’axe qui avait été défaillant lors de ce match.
Flamini en sentinelle est assisté dans l’axe par Wilshere et Cazorla pour apporter du surnombre au milieu face à Matic et Fàbregas. L’idée étant de couper les passes directes vers Oscar et Diego Costa, la fermeture des ailes revenant à Ozil et Sanchez face à Azpilicueta et Ivanovic.

A l’arrière, Calum Chambers suit activement Eden Hazard et Gibbs s’occupe de Schurrle à gauche. Face à ce milieu renforcé, Matic et Fabregas ne se sont que rarement aventurés dans le derniers tiers du terrain et ont orienté le jeu autour du rond central. Beaucoup de longs ballons ont été distillés par les blues en début de match afin de sauter le milieu.

Sur ce long dégagement de Cech, l'organisation d'Arsenal expliquée au-dessus est claire. Oscar est enfermé dans le triangle. Schurrle est revenu dans l'axe et est suivi par Flamini. Cela permet à Gibbs d'avancer pour disputer le duel à Ivanovic. Sanchez aurait dont pu avoir une bonne situation de contre si Gibbs avait gagné le duel.

Sur ce long dégagement de Cech, l’organisation d’Arsenal expliquée au-dessus est claire. Oscar est enfermé dans le triangle et Schurrle, qui est revenu dans l’axe, est suivi par Flamini. Cela permet à Gibbs d’avancer pour disputer le duel à Ivanovic. Sanchez aurait donc pu avoir une bonne situation de contre si Gibbs avait gagné le duel.

L’axe d’Arsenal étant rempli, le jeu de Chelsea s’oriente donc sur les côtés afin d’échapper à la pression mais Hazard doit faire face à un excellent Calum Chambers qui l’empêche de prendre de la vitesse pour centrer ou trouver un partenaire en profondeur.

Face à ces problèmes pour progresser, Hazard, Oscar, Schurrle et Diego Costa vont alors permuter à partir du premier quart d’heure afin de varier leurs attaques. Si Chambers empêche Hazard de s’exprimer par sa vitesse sur le côté, le belge dispose de beaucoup plus de liberté dans l’axe. Oscar s’excentre sur la gauche afin de se libérer de la pression. Schurrle dézone dans l’axe pour toucher des ballons mais ne pèse pas vraiment tandis que Diego Costa doit également s’excentrer.

C’est par Hazard, le seul joueur offensif réellement capable de provoquer et déstabiliser les adversaires, que va venir l’ouverture du score à la 26ème minute. Hormis ce but, une seule frappe en première mi-temps est à créditer pour Azpilicueta.

Après avoir reçu une passe de Fabregas, Hazard va accélérer et passer facilement Cazorla et Chambers qui ne sont pas en mouvement. Diego Costa s'écarte vers l'extérieur et embarque Mertesacker. Koscielny stoppe alors irrégulièrement Hazard dans la surface. Le belge transformera li-même le pénalty.

Après avoir reçu une passe de Fabregas, Hazard va accélérer et passer facilement Cazorla et Chambers (déjà averti) qui ne sont pas en mouvement. Diego Costa s’écarte vers l’extérieur et embarque Mertesacker. Koscielny stoppe alors irrégulièrement Hazard dans la surface. Le belge transformera lui-même le pénalty.

Arsenal inefficace à la finition

Sur les 17 interceptions réalisées par Arsenal, 9 l’ont été dans l’axe entre la surface et le rond central. Cela a permis aux Gunners de repartir rapidement, d’où la présence de Wilshere et Cazorla, capable de se projeter vers l’avant. Chelsea a bien géré la transition défensive en pressant activement le Gunners qui avait récupéré la balle puis en se repliant efficacement pour resserrer les espaces. Face à cela, Arsenal s’est tout de même rapproché de la surface quand les Blues étaient désorganisés mais de mauvais choix ou de mauvais contrôles dans le dernier geste n’ont pas permis à Arsenal de revenir dans le match (aucun tir cadré pour les Gunners).

Si Ozil, Sanchez et Welbeck n’ont pas apporté de menaces particulières, c’est Cazorla et surtout Wilshere qui ont apporté les situations les plus dangereuses par leurs projections. Matic et Fabregas ont quelquefois laissé l’espace suffisant pour que l’un des deux milieux se mette en évidence mais les deux Blues ont été impériaux le reste du temps dans leur zone.

Grâce à l'habituel jeu court d'Arsenal, le décalage est crée avec Cazorla. Ivanovic qui marque Sanchez doit faire l'effort. Dans l'axe, Ozil a vu le démarrage de Cazorla et sert l'espagnol. Dans le même temps, Wilshere se projette et n'est pas suivi par Matic. Cazorla servira l'anglais qui ratera son contrôle dans la surface.

Grâce à l’habituel jeu court d’Arsenal, le décalage est crée avec Cazorla. Ivanovic qui marque Sanchez doit faire l’effort. Dans l’axe, Ozil a vu le démarrage de Cazorla et sert l’espagnol. Dans le même temps, Wilshere se projette et n’est pas suivi par Matic. Cazorla servira l’anglais qui ratera son contrôle dans la surface.

Sur l'aile gauche, Sanchez sous la pression d'Oscar parvient à centrer. Matic sort sur Wilshere qui laisse filer pour Cazorla derrière lui. L'espagnol contrôle et tire à côté. Terry a réagi rapidement pour gêner le tir de Cazorla.

Sur l’aile gauche, Sanchez sous la pression d’Oscar parvient à centrer. Matic sort sur Wilshere qui laisse filer pour Cazorla derrière lui. L’espagnol contrôle et tire à côté. Terry a réagi rapidement pour gêner le tir de Cazorla.

Les changements apportés par les coachs

Wenger et Mourinho réalisent leur premier changement à la 68ème minute. Oxlade-Chamberlain remplace Cazorla et prend l’aile droite tandis que Mikel vient renforcer l’axe de Chelsea en prenant la place de Schurrle. Oscar que l’on a vu plusieurs fois revenir défendre à droite est définitivement installé sur ce côté tandis que Fabregas joue désormais plus haut en étant en soutien de Diego Costa.

Et à la 77ème minute, Azpilicueta va récupérer un ballon et servir Mikel qui passera le ballon à Fabregas. Le reste de l’action mérite une Vine. A noter qu’il s’agit la du seul tir de Diego Costa dans le match.

Par la suite, Sanchez sera remplacé par Podolski et Wilshere par Rosicky tandis que Willian prendra la place d’Oscar.

Chelsea sera difficile à battre

Après une excellente performance, Chelsea parait armé dans tous les compartiments du jeu pour remporter le titre cette saison. Les blues sont toujours invaincus et comptent déjà 5 points d’avance sur Manchester City, 7 sur Southampton, 8 sur Manchester United et 9 sur Arsenal.

Malgré un match plutôt intéressant, notamment dans la manière de bloquer les joueurs offensifs des Blues, Arsenal n’arrive toujours pas à s’imposer contre Chelsea. Même si le poids des absents n’est pas à occulter (Giroud, Ramsey ou encore Arteta), il manque peut-être à Arsenal ce joueur capable de débloquer le match sur une seule action comme l’ont fait Hazard, Fabregas et Diego Costa sur ce match.

Share "L’analyse tactique de Chelsea – Arsenal (2-0)" via

No comments yet.

Leave a reply


6 − = 1

More in Premier League
jan 29, 6 mois ago

Vidéo : Le pressing du Borussia Dortmund contre Wolfsburg

Le Borussia Dortmund vit une saison très compliquée en Bundesliga, en ne pointant qu’à une 17ème place synonyme de relégation. Plusieurs raisons peuvent être avancées : le départ de joueurs importants, les nombreuses blessures qui déci…

déc 17, 8 mois ago

L’analyse tactique de Manchester United – Liverpool

A domicile, Manchester United s’est imposé 3-0 face à Liverpool ce dimanche, mettant un peu plus de pression sur les épaules de Brendan Rodgers. Les Red Devils ont été réalistes devant le but adverse tandis que David De Gea a de nouveau e…

nov 30, 8 mois ago

L’analyse tactique de Marseille – Nantes : Les hommes de Bielsa sérieux et réalistes

L’Olympique de Marseille a enregistré sa onzième victoire en Ligue 1 contre le FC Nantes. Les nantais ont appliqué un très bon pressing qui a gêné les olympiens. Toutefois, ces derniers ont su gérer leurs efforts et profiter d’erre…

10562996_323641151145928_5474717751588510832_n1Vous aimez ce blog? Soyez informés de la publication des articles grâce à Facebook ou Twitter. Vous pouvez également vous abonner à ce blog par email.

 

Powered by WordPress Popup