Sep 21, 2 années ago
Allegri, Inzaghi, Juventus, Milan AC, Serie A

Analyse tactique de Milan AC – Juventus (0-1)

http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797http://pagead2.googlesyndication.com/simgad/3516578362796573797Analyse tactique de Milan AC – Juventus (0-1)

Max Allegri a effectué un retour gagnant face à son ancienne équipe à San Siro, le Milan AC de Pippo Inzaghi. Dominatrice durant l’ensemble du match, la Juventus a petit à petit étouffé son adversaire dans son propre camp avant de prendre l’avantage grâce à Carlos Tevez.

Avant ce premier choc de Serie A, les deux équipes étaient invaincues depuis le début de saison et trônaient sur le podium avec l’AS Roma. Massimiliano Allegri toujours privé de Pirlo a effectué quelques changements dans la formation qui a battu Malmö en C1 mardi dernier. Asamoah retrouve son couloir gauche au détriment d’Evra tandis que Roberto Pereyra est titularisé de nouveau après le match face à Udinese le week end dernier. Pour le reste, aucun changement dans le 3-5-2 habituel.

Premier gros test pour Pippo Inzaghi en tant qu’entraîneur après la victoire 5-4 contre Parme. Sharaawy remplace Bonaventura et une charnière centrale inédite en défense Rami – Zapata est alignée.

Formations

La Juventus dominatrice 

Dès le départ, la Juventus met le pied sur le ballon grâce à ses trois défenseurs centraux et Marchisio qui doivent effectuer la relance depuis la ligne médiane. En face, Honda, Menez et Sharaawy s’opposent à eux mais ne les pressent pas assez pour les forcer à rater leurs passes.
Menez en attaquant de pointe suivant la plupart du temps les mouvements de Marchisio.
Il y a donc de l’espace dans le camp milanais à exploiter en avançant balle au pied d’autant que Pereyra et Pogba évoluent très haut sur le terrain.
C’est donc Tevez qui décroche en se rendant disponible dans la largeur pour venir toucher des ballons entre les lignes et orienter le jeu.

Hormis le poteau de Marchisio à la 37ème minute (sans pressing de la part des milanais, Marchisio s’est avancé pour tirer), Tevez a été à l’origine des occasions les plus dangereuses de la Juventus en première mi-temps grâce à ses décrochages ( Llorente à la 30ème et Pereyra à la 33ème minute).
Arturo Vidal laissé sur le banc, Roberto Pereyra a été très en vue notamment en première mi temps. L’argentin prêté par Udinese a été très utile aussi bien dans la conservation de balle que sur le pressing effectué sur les défenseurs centraux milanais.

Toutefois les joueurs d’Allegri ont très longtemps été impuissants face à un bloc positionné très bas ne laissant que très peu d’espaces.

Les trois lignes de Milan sont mises en évidence et le non-pressing sur la relance de la Juventus. Ici Bonucci a le champ libre pour avancer et trouver Tevez qui décroche.

Les trois lignes de Milan sont mises en évidence et le non-pressing sur la relance de la Juventus.
Ici Bonucci a le champ libre pour avancer et trouver Tevez qui décroche.

Interceptions

36 interceptions milanaises, concentrées essentiellement aux abords de la surface, contre seulement 8 pour la Juventus.

La construction milanaise

La relance milanaise dans son camp par l’intermédiaire de Rami et Zapata. Les deux centraux recherchent en priorité les latéraux Abate et De Sciglio qui vont progresser en s’appuyant sur les milieux ou les attaquants excentrés Honda et Sharaawy. En face, la Juventus cherche à récupérer très rapidement le ballon et les mouvements sont coordonnés afin de limiter le danger sur les buts de Buffon. Lichtsteiner sort systématiquement sur De Sciglio alors qu’Abate est pris par Pogba ou Asamoah.

Face à ce pressing, les passes longues sont une solution pour utiliser la vitesse de Honda, Menez ou Sharaawy. A plusieurs reprises, la Juventus a connu quelques situations compliquées en première mi temps contre les trois attaquants dont l’occasion de Honda à la 27ème minute.

7 - Occasion de Honda

Muntari, sans solutions courtes, va alerter Honda dans la profondeur entre Asamoah et Chiellini par un long ballon. La tête de Honda sera captée par Buffon.

En seconde mi-temps, la Juventus a une maîtrise complète
Au retour des vestiaires, la Juventus insiste et fait reculer encore plus les milanais qui bloquent toujours efficacement les velléités offensives de la Juventus. En cas de récupération des rossoneris, Honda et Sharaawy sont alors trop bas pour apporter le danger dans le camp des bianconeris.
Menez est alors seul devant et doit conserver la balle en attendant la remontée de ses partenaires pour orienter le jeu. Par ailleurs, les trois milieux milanais ne sont généralement pas assez proches de leurs attaquants pour supporter leurs offensives.

5 - Milan très bas

Milan a reculé par rapport à la première période. Chiellini qui effectue la passe vers Pogba est dans les 40 mètres de Milan. Honda qui aurait dû l’empêcher de progresser est sur la même ligne que ses milieux. De même que Sharaawy sur l’autre aile. Cela laisse Menez seul devant.

Pour la Juventus, l’ouverture arrive alors logiquement dans la dernière demie-heure grâce à Tevez. A l’origine, une touche milanaise arrive sur Ogbonna. Derrière, ça combine entre entre Pereyra et Tevez qui remet à Marchisio. L’italien remet à Tevez qui s’appuie sur Pogba avant de tromper Abbiati.

Si De Jong et Poli marquent bien leurs adversaires Tevez et Pogba, Muntari a laissé un espace qui permet à Marchisio en possession du ballon d'avancer.

Si De Jong et Poli marquent bien leurs adversaires Tevez et Pogba, Muntari a laissé un espace qui permet à Marchisio en possession du ballon d’avancer.

Les quelques pas en arrière de Tevez lui ont permis de se libérer du marquage de De Jong. Abate doit donc sortir  rapidement sur l'argentin pour l'empêcher de tirer ou jouer vers Pogba.

Les quelques pas en arrière de Tevez lui ont permis de se libérer du marquage de De Jong. Abate doit donc sortir rapidement sur l’argentin pour l’empêcher de tirer ou jouer vers Pogba.

Tevez s'est appuyé sur Pogba qui s'est défait de Poli. Le français remet à Tevez qui enchaine plus rapidement qu'Abate et ouvre le score pour son équipe.

Tevez s’est appuyé sur Pogba qui s’est défait de Poli. Le français remet à Tevez qui enchaine plus rapidement qu’Abate et ouvre le score pour son équipe.

Après ce but, Pippo Inzaghi effectue ses deux derniers changements, Bonaventura ayant remplacé Shaarawy à la 65ème minute, en faisant rentrer Torres et Pazzini à la place de Poli et Honda. Quant à Allegri, il fait rentrer Vidal et Romulo à la place de Pereyra et Lichtsteiner.

Conclusion
La Juventus, plus mature et mieux organisée, a remporté une victoire importante et continue sa série victorieuse sans avoir encaissé le moindre but depuis le début de saison.
En face, le Milan AC a proposé une organisation défensive solide mais était à court d’idée lorsqu’il fallait mettre en danger la Juventus. Les attaquants ont reçu très peu de soutien de la part des trois milieux à vocation défensive. Inzaghi va donc devoir retravailler sur son système afin que les rossoneri soient un candidat sérieux à la Ligue des Champions.

Share "Analyse tactique de Milan AC – Juventus (0-1)" via

No comments yet.

Leave a reply

Anti-spam *

More in Serie A
Jan 29, 1 année ago

Vidéo : Le pressing du Borussia Dortmund contre Wolfsburg

Le Borussia Dortmund vit une saison très compliquée en Bundesliga, en ne pointant qu’à une 17ème place synonyme de relégation. Plusieurs raisons peuvent être avancées : le départ de joueurs importants, les nombreuses blessures qui déci…

Déc 17, 1 année ago

L’analyse tactique de Manchester United – Liverpool

A domicile, Manchester United s’est imposé 3-0 face à Liverpool ce dimanche, mettant un peu plus de pression sur les épaules de Brendan Rodgers. Les Red Devils ont été réalistes devant le but adverse tandis que David De Gea a de nouveau e…

Nov 30, 1 année ago

L’analyse tactique de Marseille – Nantes : Les hommes de Bielsa sérieux et réalistes

L’Olympique de Marseille a enregistré sa onzième victoire en Ligue 1 contre le FC Nantes. Les nantais ont appliqué un très bon pressing qui a gêné les olympiens. Toutefois, ces derniers ont su gérer leurs efforts et profiter d’erre…

10562996_323641151145928_5474717751588510832_n1Vous aimez ce blog? Soyez informés de la publication des articles grâce à Facebook ou Twitter. Vous pouvez également vous abonner à ce blog par email.