août 24, 1 mois ago
, Bordeaux, Ligue 1, Nice, Puel, Sagnol

Nice – Bordeaux (1-3), Bordeaux continue sur sa lancée

http://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/09/1-Lorganisation-des-milieux.jpghttp://butderaccroc.com/wp-content/uploads/2014/09/1-Lorganisation-des-milieux.jpgNice – Bordeaux (1-3), Bordeaux continue sur sa lancée

Bordeaux s’est une nouvelle fois imposé en Ligue 1, sur le terrain de Nice et reste leader avec 9 points en 3 matchs. Les niçois ont maîtrisé le match jusqu’à leur but avant que Bordeaux ne hausse le ton.

Cette rencontre était un duel de 4-3-3 de part et d’autre. Côté Niçois, un milieu à pointe basse avec Mendy, proche des défenseurs centraux, Eysseric et Hult évoluant plus haut. Pas de changement à l’arrière par rapport au match nul contre Lorient. Devant, Bauthéac et Vercauteren évoluent en tant qu’ailiers gauche et droit respectivement autour de Bosetti en pointe.

Quant aux bordelais, ils présentent un milieu à 3 avec Sertic, Poko et Khazri en pointe haute. A noter le retour de Mariano en latéral droit à la place de Julien Faubert. Formations OGCN - FCGB Le temps fort niçois

Malgré une première occasion bordelaise conclue par Mariano dès la première minute, Nice montre de meilleures intentions en début de match avec un bloc-équipe très haut sur le terrain. Les hommes de Claude Puel vont en effet chercher très haut les bordelais dans leur camp afin d’empêcher une relance courte. Bosetti est très important dans ce pressing puisque c’est lui qui va déclencher la première occasion de son équipe.

Suite à une touche niçoise récupérée par Mariano, Bosetti va le presser et récupérer le ballon dans la surface bordelaise. Son centre trouve Vercauteren qui ne trouve pas le cadre. C’est ce pressing qui entraîne logiquement le premier but du match de la part des azuréens à la 11ème minute. Sur une touche de Contento, Diabaté qui a décroché est suivi par Grégoire Puel. Eysseric en profite pour récupérer la balle sur le contrôle du bordelais et sert Vercauteren. Cette récupération haute exposant la défense bordelaise au contre niçois puisque les milieux Poko et Sertic ne sont pas assez proche du porteur de balle.

A la récupération de balle, Vercauteren a tout son temps pour ajuster sa passe vers Bosetti. Poko et Contento n'étant pas assez prompts au pressing. Après un contrôle, Bosetti marque d'un magnifique extérieur du pied

A la récupération de balle, Vercauteren a tout son temps pour ajuster sa passe vers Bosetti. Poko et Contento n’étant pas assez prompts au pressing. Après un contrôle qui élimine Sané et Pallois, Bosetti marque d’un magnifique extérieur du pied.

Avant ce but, Nice a plusieurs fois tenté de construire en repartant proprement de l’arrière. Mendy redescend à hauteur de Genevois et Gomis afin de proposer une solution courte. Malgré le travail de Khazri, il parvient à orienter le jeu sur les côtés vers les latéraux ou les ailiers.

Le bloc niçois étant très mobile en début de match, il est difficile pour l’équipe de Willy Sagnol de suivre tous leur déplacements. A plusieurs reprises, Bosetti profite du marquage individuel des milieux bordelais pour décrocher et ainsi toucher des ballons sans être inquiété. Quant aux ailiers, leurs dézonages vers l’axe suivis par les latéraux permettent à Hult et Eysseric de prendre les espaces.

L’organisation des milieux est mise en évidence. Côté Niçois, Mendy s’occupe de la relance tandis que Eysseric et Hult vont apporter des solutions aux ailiers. En Face d’eux, Sertic suit les déplacements de Hult et Poko, ceux d’Eysseric. Khazri suit généralement Mendy très haut dans le camp adverse. En cas de progression sur les côtés niçois, Maurice-Belay et Rolan doivent fermer les couloirs aux latéraux.

La réaction bordelaise

Après le but, le bloc niçois n’exerce plus ce pressing intense et se positionne beaucoup plus bas. Bosetti se retrouve alors seul en pointe tandis que Vercauteren et Bautheac vont bloquer les couloirs face à Contento et Mariano respectivement. Conséquence de cet ajustement, Sertic et Poko disposent de beaucoup plus d’espaces à la construction puisque seul Bosetti se retrouve dans leur zone.

Face à un bloc azuréen densifié dans l’axe, les bordelais vont réaliser beaucoup de courses, notamment Rolan, Poko et Maurice-Belay, pour les déstabiliser. Le schéma est similaire sur chaque incursion bordelaise, une course dans le dos des milieux niçois, et dans le même temps, la défense laisse un espace entre ses centraux suite à la présence d’un joueur dans le dos d’un des deux défenseurs.

Sur cette action, l'haïtien Genevois est au duel sur Diabaté tandis que la présence de Poko dans la zone de Gomis force ce dernier à rester proche de lui. Rolan, non suivi par Mendy, qui a dézoné dans l'axe se rend disponible pour un centre de Mariano.

Sur cette action, l’haïtien Genevois est au duel sur Diabaté tandis que la présence de Poko dans la zone de Gomis force ce dernier à rester proche de lui. Rolan, non suivi par Mendy, qui a dézoné dans l’axe se rend disponible pour un centre de Mariano. La reprise de Rolan finira dans les gants de Hassen.

Diabaté au second poteau est marqué par Puel. Rolan effectue un appel entre Amavi et Gomis que ce dernier va couvrir. La encore, aucun milieu ne suit la course du bordelais, Poko cette fois,  afin de l'empêcher de contrôler le ballon. Malheureusement pour lui, une glissade l’empêchera de tirer au but.

Diabaté au second poteau est marqué par Puel. Rolan effectue un appel entre Amavi et Gomis que ce dernier va couvrir. La encore, aucun milieu ne suit la course du bordelais, Poko cette fois, afin de l’empêcher de contrôler le ballon. Malheureusement pour lui, une glissade l’empêchera de tirer au but.

L’autre arme dont dispose l’équipe de Willy Sagnol se nomme Diabaté. Sa grande taille et son jeu en pivot efficace font de lui une cible de choix pour ses partenaires. Ainsi sur l’égalisation et le deuxième but bordelais, sa présence s’avère cruciale pour son équipe. Sur l’action amenant l’égalisation, Maurice-Belay centre vers Diabaté. Gomis dégage ce ballon vers Bauthéac qui tente de dégager mais ne trouve que le genou de Khazri. L’arbitre siffle donc pénalty à la 30ème minute, converti par Diabaté.

Au retour des vestiaires, Diabaté est trouvé sur un centre de Mariano. Son contrôle lui permet de servir Maurice-Belay à sa gauche qui donne l’avantage aux Girondins.

Nice sans réelles solutions, Bordeaux enfonce le clou

Après ces deux buts encaissés, Nice tente de reprendre le contrôle du ballon mais se heurte au bon positionnement bordelais. Toutes les solutions courtes qui fonctionnaient en début de match sont désormais absentes : le décrochage de Mendy à la relance et l’activité des ailiers.

Ils doivent alors s’en remettre au jeu long, sans réelle réussite. Le bloc bordelais pousse également les niçois à la faute et exploite les contres attaques comme sur le troisième but. A l’origine, un centre mal négocié de Vercauteren permet à Bordeaux de partir en contre attaque en 3 contre 2. Rolan fera le bon choix en servant Sertic sur sa gauche.

Toutes les solutions courtes sont bloquées pour Genevois. Khazri est au contact de Mendy, Maurice-Belay et Contento empêchent de jouer sur Vercauteren. Eysseric est suivi par Sertic. Seul le jeu long à destination de Hult  est disponible.

Toutes les solutions courtes sont bloquées pour Genevois. Khazri est au contact de Mendy, Maurice-Belay et Contento empêchent de jouer sur Vercauteren. Eysseric est suivi par Sertic. Seul le jeu long à destination de Hult est disponible.

En fin de match, Nice opère un changement tactique en 3-4-1-2 suite à l’entrée de Souleymane Diawara pour Bauthéac. Auparavant, Honorak et Maupay ont remplacé Vercauteren et Bosetti côté niçois. Bordeaux finira à 10 suite à l’expulsion de Diabaté à la 81ème minute, sans conséquence négative toutefois pour son équipe.

Conclusion

Willy Sagnol continue pour l’instant son sans faute avec Bordeaux avec 3 victoires en autant de match. Son équipe montre de belles dispositions dans le jeu et pourrait bien, si cela continue, jouer les troubles-fêtes du championnat.

Share "Nice – Bordeaux (1-3), Bordeaux continue sur sa lancée" via

No comments yet.

Ajouter un commentaire

More in Ligue 1
oct 1, 18 heures ago

L’analyse tactique de Manchester City – AS Roma (1-1)

Dans le groupe de la mort, une habitude pour les citizens, Manchester City et l’AS Roma se sont quittés sur un match nul. Malgré un but rapide, Manchester City a souffert pendant une heure face au jeu romain tout en mouvement. Après une prem…

sept 21, 2 semaines ago

Analyse tactique de Milan AC – Juventus (0-1)

Max Allegri a effectué un retour gagnant face à son ancienne équipe à San Siro, le Milan AC de Pippo Inzaghi. Dominatrice durant l’ensemble du match, la Juventus a petit à petit étouffé son adversaire dans son propre camp avant de prendre l’av…

sept 14, 3 semaines ago

Analyse tactique de Real Madrid – Atletico Madrid (1-2)

L’Atletico Madrid a remporté une victoire importante face aux voisins du Real Madrid en plein doute. Les changements effectués par les colchoneros ont apporté du dynamisme à une équipe qui en manquait jusqu’alors. Carlo Ancelotti n’a toujours …

10562996_323641151145928_5474717751588510832_n1Vous aimez ce blog? Soyez informés de la publication des articles grâce à Facebook ou Twitter. Vous pouvez également vous abonner à ce blog par email.

 

×